Exposé

GDT "EDP et Calcul Scientifique" du mardi 30 juin 2020

Méthode de frontières immergées pour la mécanique des fluides

Mardi, 30 juin 2020 - 11:00 - 12:00

Depuis les premiers travaux de C. Peskin en 1971 [1], les méthodes de frontières immergées sont devenues un domaine de recherche populaire et actif car proposent un moyen très attrayant pour gérer l’imposition de conditions de bords quand des géométries complexes et/ou des interfaces mobiles sont misent en jeu [2]. En effet, comme elles ne nécessitent pas la discrétisation explicite de la géométrie sur le maillage, elles permettent de limiter les temps passer dans la génération de maillage et procédures de remaillage dans le cadre de grandes déformations.

GdTProbaTESD20200427

Ergodicité de dynamiques de séquences d'ADN

Lundi, 27 avril 2020 - 11:00 - 12:00

Dans ce travail en collaboration avec Mikael Falconnet et Nina Gantert, nous définissons des systèmes à une infinité de particules sur des configurations sur $\mathbb{Z}$ (à valeurs dans un alphabet fini) comme la superposition de 2 dynamiques: un processus de substitutions à portée finie sur l'alphabet fini, et un processus de  permutations circulaires à portée non nécessairement finie (appelé “cut-and-paste”).

GdT20200406

Processus empirique basé sur des U-statistiques à deux échantillons

Lundi, 6 avril 2020 - 11:00 - 12:00

Après avoir introduit les U-statistiques à deux échantillons, nous présenterons
une version empirique de ces dernières. Ceci permet de détecter un potentiel changement de loi
dans un échantillon. Nous allons donner des conditions suffisantes pour la convergence
des U-statistiques à deux échantillons dans un espace fonctionnel approprié ainsi qu'une description du processus limite.
Il s'agit d'un travail réalisé en collaboration avec Herold Dehling (Ruhr-Universität Bochum) et Olimjon Sharipov (National University of Uzbekistan).

GdTProbaTESD20200316

(Exposé reporté à une date ultérieure) Ergodicité de dynamiques de séquences d'ADN

Lundi, 16 mars 2020 - 11:00 - 12:00

Dans ce travail en collaboration avec Mikael Falconnet et Nina Gantert, nous définissons des systèmes à une infinité de particules sur des configurations sur $\mathbb{Z}$ (à valeurs dans un alphabet fini) comme la superposition de 2 dynamiques: un processus de substitutions à portée finie sur l'alphabet fini, et un processus de  permutations circulaires à portée non nécessairement finie (appelé “cut-and-paste”).

GDT "EDP et Calcul Scientifique" du mardi 16 juin 2020

Approximation de problèmes de propagation d'ondes haute fréquence par méthodes d'éléments finis d'ordre élevé

Mardi, 16 juin 2020 - 14:00 - 15:00

On considère l'équation d'Helmholtz, qui modélise la propagation d'une onde présentant un comportement périodique en temps. On s'intéresse en particulier au régime "haute fréquence", c'est à dire lorsque la longueur d'onde est petite devant la taille du domaine de propagation. On propose une iscrétisation du problème par méthode d'éléments finis de Lagrange d'ordre (possiblement) élevé. A haute fréquence, le problème considéré n'est pas "coercif", ce qui complique l'analyse de convergence, et contraint fortement le maillage dans la pratique.

Atelier des doctorants du mardi 11 février

On kernel estimation for spatial data.

Mardi, 11 février 2020 - 14:00 - 15:00

In this talk, we present a central limit theorem for the well-known Nadaraya-Watson regression estimator in the context of strongly mixing and weakly dependent random fields in the sense of Rosenblatt (1956) and Wu (2005) respectively. Our main motivation is to provide mild conditions on the mixing coefficients and bandwidth parameters for the estimator to be asymptotically normal. We also present our current research concerning the recursive version of this estimator under the same conditions.

Pages