ZHANG Xu


THÈSE DE DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE ROUEN

soutenue le 19 mai 2016

sous la direction de
Zhong TAN,
Professeur à l'Université de Xiamen
et
Chao-Jiang XU,
Professeur à l'Université de Rouen



Discipline :  Mathématiques
Spécialité : Equations aux Dérivées Partielles



Comportement en temps long de l'équation de Prandtl
et de systèmes magnétohydrodynamiques.


Composition du Jury:

  
Président du jury : Léo GLANGETAS Professeur (Université de Rouen)
Rapporteurs : Wei-Xi LI Professeur (Wuhan University, Chine)
    Marius PAICU Professeur (Université de Bordeaux 1)
Examinateurs :

Zhou-Ping XIN Professeur (University of Hong Kong, Chine)
    Xiao-Ping YANG Professeur (Nanjing University, Chine)
    Zheng-An YAO Professeur (Sun Yat-Sen University of Canton, Chine)
Directeurs de thèse:   Zhong TAN Professeur (Xiamen University, Chine)
    Chao-Jiang XU Professeur (Université de Rouen)


Résumé


Mots clés :
 
Équations de Prandtl, couche limite, fluides newtoniens, magnétohydrodynamique, espaces de Sobolev, hypothèse de monotonicité, méthode d'énergie.


Abstract


Keywords :
 
Prandtl equations, boundary layer, magnetohydrodynamics, Sobolev spaces, wellposedness, monotonicity assumption, energy method.